Super mamie, pour un final en apothéose
  • image
    Yvonne Guy a été élue Super Mamie 2017.
  • image
    Les six candidates se sont présentées ensemble face au public.
  • image
    Une séquence émotion avec des textes dits par la famille et restés secret jusqu’au dernier moment.
 
Super mamie, pour un final en apothéose
Alès avait décidé de choyer ses aînés durant une Semaine Bleue très réussie et au programme multiple, qui s’est conclue par le concours de Super Mamie.
 

Il ne fallait pas arriver en retard pour assister à l’élection de super mamie 2017 qui s’est déroulée samedi 7 octobre à l’Espace Cazot. Il est vrai que le programme était fort chargé, avant d’arriver à l’élection tant attendue.

C’est Sophie Darel célèbre animatrice de télévision, chanteuse mais aussi comédienne, qui avait été chargée de mettre en rythme ce programme composé du concours entrecoupé de défilés de mode.

Fabienne Ollier, initiatrice du concours, avec Sophie Darel se sont acquittées de leur charge avec beaucoup de simplicité et d’élégance et ont conquis le public très nombreux.

Six candidates

Appelées à la tribune, les six candidates au titre Annie Trenquier, Jeanne Offredi, Claudine Vaugelade, Jany Gascon mais aussi, Béatrix Julia et Yvonne Guy ont été accueillies avec chaleur par l’assistance .

Par trois fois, seules ou accompagnées de la famille qui jouait un rôle essentiel lors de cette élection, les six candidates sont venues sur scène. Des séquences parfois émouvantes, mais aussi drôles ou tendres qui ont captivé le public. Il faut dire que Sophie Darel n’a pas ménagé ses efforts pour animer ces différents passages, tout en prenant soin avec élégance, de ne pas s’accaparer la vedette qui devait naturellement revenir aux prétendantes.

Une Semaine bleue réussie

Le jury, dont le plus jeune était un représentant du conseil municipal des enfants, notait soigneusement les prestations des différentes candidates. Un concours très détendu et chaleureux qui ravissait Michèle Veyret adjointe au maire en charge de l’action sociale. « Nous voulions mettre de la nouveauté dans cette Semaine Bleue qui a été très réussie. Tout s’est admirablement passé. Et c’est un bonheur de faire plaisir à nos anciens » disait l’élue. Concours de belote, thé dansant, spectacle de théâtre ont été très suivis et donnent même des idées pour les semaines à venir. En effet, face au succès du thé dansant, la municipalité réfléchit à pérenniser ce rendez-vous de l’Espace Cazot, dès le printemps prochain.

Yvonne Guy super mamie

L’après-midi filait à la vitesse de l’éclair. Et il était déjà temps pour le jury de se retirer et au public de voter. À l’applaudimètre, Yvonne Guy, doyenne de la compétition avec ses 95 printemps, semblait disposer d’un soutien assez clair du public. Et ce soutien sera confirmé au moment du dépouillement. Ses finalistes Annie Trenquier, Jeanine Offredi et Claudine Vaugelade toutes trois ex-aequo à la 4ème place, mais aussi sa seconde dauphine Jany Gascon et sa première dauphine Béatrix Julia, réservaient une salve d’applaudissement à la lauréate qui revêtait l’écharpe de super mamie 2017 devant un public conquis. Visiblement émue et modeste, Yvonne Guy pensait tout d’abord à sa famille et à la fierté d’appartenir à sa ville d’Alès.

C’est entourée de l’affection de ses proches et noyée de félicitations, qu’Yvonne Guy a terminé la soirée au milieu des convives qui ont partagé un verre de l’amitié qui n’aura jamais aussi bien porté son nom.

À l’année prochaine ? Le doute ne semble plus permis.

Final en apothéose pour la Semaine Bleue d'Alès 2017

 
mardi 10 octobre 2017
 
 
 
A lire aussi...
Qui sera Super Mamie 2017 ?
Les seniors à l’honneur le temps d’une Semaine bleue
Super mamie, pour un final en apothéose