379 nouveaux élèves-ingénieurs ont intégré l’EMA
379 nouveaux élèves-ingénieurs ont intégré l’EMA
L’École Mines Alès est l’un des fleurons de l’Agglo. Cette rentrée, l’établissement d’enseignement supérieur affiche un effectif record.
 

Les 379 nouveaux élèves de l’EMA ont été reçus en mairie d’Alès le 11 septembre

Dans quelques années, ces têtes juvéniles porteront la maturité d’ingénieurs reconnus. Leurs savoirs acquis au sein de l’École Mines Alès (EMA) et leur créativité développée par le cursus d’études leur permettront d’ouvrir les portes des plus prestigieuses entreprises ou de porter des projets innovants.
Les 379 étudiants ayant intégré l’EMA cette année étaient réunis le 11 septembre sur le perron de la mairie d’Alès, comme le veut la tradition, pour la photo officielle de la rentrée.
Accueillis par le maire, Max Roustan, et ses conseillers municipaux Aimé Cavaillé, par ailleurs ancien enseignant de l’EMA, et Jalil Benabdillah, délégué à l’Enseignement supérieur, les futurs ingénieurs ont ensuite écouté Bruno Goubet, le directeur de l’EMA, tracer leur feuille de route et les imprégner de “l’esprit EMA”.

La promo de tous les records

Cette rentrée est un peu celle de tous les records : d’abord par la taille de la nouvelle promo : 379 élèves. Ensuite, par le rayonnement de l’école à travers le monde puisque ce ne sont pas moins de 77 nouveaux élèves étrangers, de 18 nationalités différentes, qui sont arrivés sur le campus. Enfin, 84 jeunes ont intégré le Centre de Formation des Apprentis de l’EMA à la rentrée 2017 pour devenir ingénieurs au terme de trois années d’études en alternances.

Un haut niveau d’excellence

Par ailleurs, il est à noter que l’établissement alésien reste très prisé : sur les 17 542 candidats inscrits au concours d’entrée, 189 ont pu intégrer la première année de formation d’ingénieurs généralistes. 95 % des entrants ont eu une mention au baccalauréat. Une sélection assez drastique qui ne fait que renforcer le niveau d’excellence de l’école.
La Ville d’Alès entretient une relation forte avec l’EMA, depuis sa création en 1843. Toutes les deux ont dû faire face aux mutations industrielles pour se développer, voire se réinventer. L’EMA, qui formait des cadres pour l’industrie minière, est maintenant une grande école d’ingénieurs pluridisciplinaire au rayonnement international. Elle délivre chaque année des diplômes d’ingénieurs généralistes en formation initiale ou continue, remet trois types de diplômes d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage et propose aussi cinq Mastères.

Plus d'infos

www.mines-ales.fr

 
mercredi 13 septembre 2017
 
 
 
A lire aussi...
Journée portes ouvertes au CFA d’Alès ce samedi
Rentrée scolaire 2017 : le retour aux 4 jours est confirmé
Écoles : retour à la semaine de 4 jours dans l’Agglo
Rentrée : quoi de neuf dans les 24 écoles d’Alès ?
Une rentrée en douceur dans les écoles d’Alès
379 nouveaux élèves-ingénieurs ont intégré l’EMA
Treize collégiens s’initient à l’aéronautique