La Ville d’Alès aménage les rives du Gardon
  • image
    (vide)
  • image
    Des tables conviviales assez vastes pour accueillir toute une famille.
  • image
    Les premiers convives, parmi lesquels le maire en personne, ont pu apprécier la qualité du site.
 
La Ville d’Alès aménage les rives du Gardon
Des tables familiales et des bancs rendent les berges de la rivière plus accueillantes. Une volonté issue des Etats Généraux du Cœur de Ville.
 

Après s’être penchée sur la qualité sanitaire du Gardon dans sa traversée d’Alès, la municipalité s’attache désormais à rendre ses berges plus accueillantes. « Notre but est de redonner aux Alésiens le plaisir de flâner au bord de leur rivière » explique Max Roustan, maire d’Alès.
Une campagne d’aménagement vient donc d’être lancée avec sa première réalisation inaugurée fin juillet. « C’est une des décisions qui ont été prises dans le cadre des Etats Généraux du Cœur de Ville. Les Alésiens ont montré leur volonté de se réapproprier le Gardon, nous y travaillons. On veut que les gens aiment leur rivière. Et cela a commencé avec Alès Plage » rappelle l’édile.

Des tables pour 12 personnes

Sur cette rive gauche, à proximité du poste de secours, une table en bois de fort belle dimension, d’une capacité de 12 convives, ce qui n’est pas si fréquent, a été scellée au sol. Une autre est placée un peu plus loin à proximité de la Guinguette. Ici, on pourra prendre un pique-nique en famille, organiser un petit apéritif entre amis, au bord de l’eau, et bien sûr, gratuitement.
Un peu en amont, les flâneurs trouveront deux bancs en bois pour profiter de la fraîcheur du bord de l’eau. Sur la rive droite, côté Jules Guesde, trois tables de même facture que leurs voisines de la rive opposée, ont également été installées.
« Le Gardon, ce sont 12 hectares qu’on n’utilisait pas. On travaille depuis 25 ans pour en faire un lieu sympathique » poursuit le maire d’Alès.

Deux passerelles en 2018 pour traverser le Gardon

Et la tâche est loin d’être achevée. En effet, au mois de juin 2018, les Alésiens pourront profiter d’aménagements supplémentaires, dont une passerelle en aval du Pont-Vieux et une autre à hauteur du quai du Mas d’Hours, afin de passer aisément d’une rive à l’autre, en fonction de son humeur.
Si certains aménagements, comme les agréés sportifs sont retirés à l’issue de la belle saison, une bonne partie du mobilier restera à demeure. Il a été traité et fixé en connaissance des colères que le Gardon sait parfois exprimer à l’arrivée de l’automne.

 
vendredi 28 juillet 2017
 
 
 
A lire aussi...
États généraux : un avenir dessiné en commun
Alès : des parkings mieux signalés
États généraux du cœur de ville : la Ville d’Alès offre 1h de stationnement dans les parkings de structure
États généraux du cœur de ville : Un nouveau parking square Sauvage
États généraux : Les abords du temple d’Alès en travaux
Lancement des samedis piétons à Alès
États généraux : Les usagers du cœur de ville représentés au sein d’un comité